Organisation du service public de l’électricité en France

Lignes THT

Le service public de l'électricité en France relève de plusieurs acteurs, institutionnels et sociétés privées.
Il se décompose en quatre grands types d'activités : la production, le transport, la distribution et la fourniture.

organisation du service public de l'électricité

La production :

L’électricité est produite à partir de plusieurs sources : l’énergie nucléaire, le gaz naturel, le charbon, le pétrole, l’énergie hydraulique, l’énergie solaire, l’énergie éolienne…

Cette activité relève du secteur concurrentiel.

Le transport :

Pour être acheminée depuis les centres de production vers le réseau de distribution, l’électricité emprunte le réseau de grand transport (400 000 volts) et le réseau de répartition (225 000, 90 000 et 63 000 volts).

Il existe environ 100 000 km de lignes de transport en France dont l’exploitation, l’entretien et le développement sont assurés par RTE (Réseau de Transport d’Electricité), filiale d’EDF (Electricité de France).

Ce réseau amène l’énergie des grands centres de production vers les régions consommatrices d’électricité en assurant à tout instant l’équilibre entre la production et la consommation sur le territoire national.

Cette activité relève du secteur régulé.

La distribution :

Les réseaux HTA (20 000 volts) et basse tension (400 volts et 230 volts) assurent la distribution de l’électricité. Ces réseaux sont la propriété des communes ou de leurs groupements.

En Loire Atlantique, le SYDELA est l’autorité organisatrice du service public de la distribution d’électricité pour le compte de ses collectivités adhérentes.

Il exerce les missions suivantes :

  • organisation du service public de la distribution d’énergie électrique,
  • maîtrise d’ouvrage des travaux (certains travaux étant réalisés par ENEDIS par délégation du SYDELA).

Cette activité relève du secteur régulé.

La fourniture :

Il s’agit de la vente d’électricité aux clients finaux (entreprises, particuliers,…)

­

Depuis le 1er juillet 2007, le secteur de la fourniture d’électricité est totalement ouvert à la concurrence.