Le Schéma Directeur d’Aménagement Lumière (SDAL)

C'est une pièce de référence qui redéfinit les orientations et principes d'éclairage et de mise en valeur de la commune. Le SYDELA accompagne ses collectivités adhérentes dans la rédaction et la réalisation de ce document.

Définition

Le SDAL doit révéler l’identité propre de la commune. Il est pragmatique, fonctionnel et s’adapte aux besoins de celle-ci.

Il prend en compte les différents types d’espaces publics en fonction de leur hiérarchie (entrée de commune, voies de liaison, quartiers d’habitation …)
Il met en valeur le patrimoine naturel et le bâti (édifices et sites remarquables, jardins, parcs, espaces naturels, voie verte ..).

Le  SDAL, outil complémentaire à un diagnostic

Le diagnostic intègre un schéma directeur de rénovation du parc d’éclairage :

  • La sécurité des personnes (armoires et luminaires),
  • La rénovation du matériel vétuste et énergivore,
  • La rénovation des boules (pollution lumineuse) et du réseau.

Le SDAL va au-delà de ce simple état des lieux :

  • Il peut servir de cahier des charges à la collectivité et être mis en annexe au PLU.
  • Il vise la réalisation d’économies de traitement et de fonctionnement.
  • Il intègre la « transition énergétique » aux travers d’actions ciblées répondant à une véritable politique d’économie d’énergie.

Le document généré sert de base précise pour les décisions à prendre par la collectivité et le SYDELA lors de projets futurs.

L’accompagnement du SYDELA – 2 types de SDAL

SDAL simplifié

  • pour les petites collectivités (moins de 700 points lumineux)
  • réalisé en interne par le SYDELA .
  • Possibilité de réaliser 12 SDAL simplifiés par an (à traiter par ordre de demande).

SDAL

  • pour les collectivités plus importantes (plus de 700 points lumineux )
  • externalisé auprès d’un prestataire
  • Le SYDELA assure la mission d’AMO (accompagnement aux réunions de travail et de restitution ..)